L’impact social de la boxe

Plus qu’un sport de combat, la boxe transmet des valeurs fondamentales et œuvre à la transformation, à l’émancipation et à l’intégration des individus.

La boxe développe des qualités personnelles: le goût de l’effort, la pugnacité, la confiance et le dépassement de soi.

En plus de développer ces qualités, elle devient un moyen de défendre une condition sociale ou un projet politique telles que l’émancipation ou la reconnaissance. Ainsi, elle s’inscrit dans une démarche de transformation physique et psychique de l’individu dans la lignée de la transformation de la société actuelle.

La boxe et ses valeurs sont un moyen d’exister, et de se positionner tel un ascenseur social, depuis les quartiers sensibles où la boxe permet rêve et émancipation, jusqu’aux milieux aisés où celle-ci devient un exutoire et répond à des critères d’hygiène mentale et physique.

Respect et engagement sont au combat ce que l’humain est en société au travers de ses relations personnelles ou professionnelles. Le goût du défi, de la victoire, l’esprit stratège, l’agilité et la souplesse sont autant de qualités pour évoluer positivement, vers un épanouissement concret.

La parité à travers le sport œuvre à lutter contre les discriminations et favorise la mixité sociale et la place de la femme dans une société.

"La boxe révèle et éveille les consciences. En 2018, elle devient l’un des sports les plus féminisés, des championnes ne cessent d’apparaitre et de se faire connaitre au grand public." (Sanae JAH).

A la JAH BOXING ACADEMY, plus de 65% des champions sont des championnes et pas des moindre! L’une de ces championnes est Sanae JAH, l'une des femmes Belge à s’illustrer dans un univers jusque-là réservé aux hommes. Deux fois championne de Belgique, championne d'Europe EBU, championne WBC I, championne WBA I en Anglaise et multiple championne du monde Europe Benelux en Boxe Thaï.

Au début, on a dit à Sanae: "Retourne dans ta cuisine…". Le combat était sur le ring mais aussi dans la vie, un combat pour les droits des femmes!

Sanae JAH est non seulement une athlète accomplie mais aussi une personnalité publique. Véritable "entrepreneuse", elle crée la JAH BOXING ACADEMY où elle donne des cours mixtes et d’autres réservés aux femmes pour se dépasser, développer son potentiel et cultiver sa forme.

Elle est également entraineur pour les tout-petits (Baby boxe dès 4 ans), pour les enfants (Boxe éducative de 7 à 12 ans) mais aussi pour les ados (de 13 à 17 ans). Enfin, elle est aussi éducatrice auprès de jeunes handicapés (HANDI-BOXE).

Sanae JAH s’engage également sans relâche dans le combat des violences faites aux femmes.

"La boxe me rend heureuse. Méconnue, elle a un côté obscur qui fait peur à l’inconscient collectif. Pour autant elle est chargée de valeurs positives que j’ai choisi de transmettre." (Sanae JAH)

En 2018, selon la Fédération belge de Boxe, un quart des licenciés sont des femmes et la tendance depuis ne fait qu’augmenter. «Les femmes prennent d’assaut les salles de boxe »

A bientôt!

Jean-Christophe VAN GHYSEGHEM

Préparateur physique, ex-international en Athlétisme et spécialiste de la préparation d'athlètes de haut niveau.